AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ce que l'on ne peut pas savoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manu
Brave
Brave


Nombre de messages : 677
Localisation : un vrai "bled" près d'Enghien
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Dim 7 Oct 2012 - 13:46

http://www.youtube.com/watch?v=1TmN5RahmVY

C'est traduit en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dine
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 2290
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Dim 7 Oct 2012 - 15:59

Encore une fois, M E R C I pour les infos MANU Very Happy

DINE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobidique
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 1433
Age : 61
Localisation : Tervuren
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Dim 7 Oct 2012 - 17:22

C'est intéressant mais une fois de plus je pense qu'il faut (comme dans n'importe quel traitement) faire la balance du bénéfice et du risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Brave
Brave


Nombre de messages : 677
Localisation : un vrai "bled" près d'Enghien
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Dim 7 Oct 2012 - 17:29

risques ridicules par rapport à Tysabri ou Gylénia... Et ces deux traitements ont étés prescrits en "oubliant" de faire part des risques. Le Tysa a dû être retiré un moment du marché et Gylénia a aussi eu ses problèmes...

comme expliqué dans la vidéo: il est possible d'envisager l'IVCC comme un mal indépendant de la SEP et de le traiter comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobidique
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 1433
Age : 61
Localisation : Tervuren
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 8 Oct 2012 - 10:22



http://scleroseenplaques.ca/fr/aider/infossp/infosp_20120510.htm

Communiqué diffusé par la FDA sur les risques potentiels des interventions en lien avec l’IVCC


Info-SP
Le 10 mai 2012


Détails
La FDA (secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques) a diffusé un communiqué sur les risques potentiels associés aux interventions et aux dispositifs utilisés pour traiter l’IVCC chez les personnes qui ont la sclérose en plaques. Elle y énumère les risques en question et encourage la poursuite de la recherche sur le lien possible entre l’IVCC et la SP, de sorte que les personnes touchées par la SP puissent prendre une décision éclairée quant à leur traitement.

Par ce communiqué, la FDA souhaite attirer l’attention des personnes atteintes de SP, des médecins et des chercheurs menant actuellement des travaux de recherche en lien avec l’IVCC sur les risques que présentent les interventions pratiquées pour traiter cette affection. Elle y souligne notamment les points suivants :
•aucun lien n’a encore été confirmé entre l’IVCC et la SP;
•l’innocuité et l’efficacité de l’angioplastie veineuse par ballonnet ou la pose d’une endoprothèse dans les veines jugulaires interne ou azygos pour traiter quelque maladie que ce soit n’ont pas été établies, et la FDA n’a pas encore approuvé le recours à ces dispositifs dans le traitement de troubles veineux;
•des complications graves peuvent survenir à la suite d’une intervention contre l’IVCC;
•la FDA recommande aux personnes atteintes de SP intéressées par le traitement de l’IVCC d’évaluer les risques et les bienfaits potentiels des interventions concernées avec un neurologue bien au fait du sujet;
•la FDA recommande aux personnes qui souhaitent subir une intervention en lien avec l’IVCC de se renseigner sur les signes et symptômes des complications possibles auprès de leur médecin;
•la FDA recommande par ailleurs aux personnes qui se soumettent à des examens de dépistage de l’IVCC ou à une intervention contre cette affection de continuer de suivre le plan de traitement élaboré par leurs professionnels de la santé;
•les personnes qui envisagent de participer à un essai clinique sur l’IVCC sont quant à elles encouragées à se renseigner le plus possible sur cet essai et à poser des questions à l’équipe d’investigateurs responsable;
•les personnes qui présentent des complications après avoir subi une intervention en lien avec l’IVCC sont encouragées à en informer la FDA par l’intermédiaire du programme MedWatch (programme d’information sur l’innocuité, permettant la communication d’effets indésirables – http://www.fda.gov/Safety/MedWatch/HowToReport/ucm053074.htm).

Parmi les réactions indésirables qui ont été communiquées jusqu’à présent à la FDA à la suite d’interventions en lien avec l’IVCC, on compte deux décès, des accidents vasculaires cérébraux, des caillots, des lésions des nerfs crâniens et des hémorragies abdominales. Selon le communiqué diffusé par la FDA, on ne connaît pas la fréquence de ces complications, mais la FDA continuera d’assurer la surveillance des réactions indésirables associées aux dispositifs généralement utilisés pour le traitement de l’IVCC et de communiquer à la population toute nouvelle information à ce sujet.

A bon entendeur ... C'est sans doute à nouveau une manipulation des médias ! Question Je suis perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Brave
Brave


Nombre de messages : 677
Localisation : un vrai "bled" près d'Enghien
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 8 Oct 2012 - 12:47

"avec un neurologue bien au fait du sujet"

? Autant dire avec personne!

La FDA est en relation avec la plupart des centre américains où l'on traite le problème. Il y a une enquête et des réponses. Mais qui a alerté la FDA? En fait, cette procédure pourrait finalement officialiser l'intervention et les diagnostic IVCC! Par ailleurs, il faudrait parler des autres alertes FDA: Tysabri, Gylénia et les interférons! La FDA a rappelé cette année qu'il n'existe AUCUNE preuve que les interférons ralentissent la progression de la maladie. Or si l'on cherche un peu, il est écrit partout que cela ralenti et protège à long terme...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dine
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 2290
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 8 Oct 2012 - 14:59

Manu a écrit:
"avec un neurologue bien au fait du sujet"

? Autant dire avec personne!

La FDA est en relation avec la plupart des centre américains où l'on traite le problème. Il y a une enquête et des réponses. Mais qui a alerté la FDA? En fait, cette procédure pourrait finalement officialiser l'intervention et les diagnostic IVCC! Par ailleurs, il faudrait parler des autres alertes FDA: Tysabri, Gylénia et les interférons! La FDA a rappelé cette année qu'il n'existe AUCUNE preuve que les interférons ralentissent la progression de la maladie. Or si l'on cherche un peu, il est écrit partout que cela ralenti et protège à long terme...


A bon entendeur....c'est sans doute à nouveau une manipulation des médias et des malades ! moi par contre... Hum je ne suis pas perplexe !

Encore une fois, ce que nous savons est ce que l'on veut bien nous en dire Grrr comme un milliard d'autres choses.
Et au jour d'aujourd'hui, même boire de l'eau n'est plus anodin !, alors Libération, Tysabri, Gylénia, interférons et j'en passe,....vous imaginez.
Je ne fais qu'exprimer ce que je pense, je ne vise personne, n'attaque personne, je donne juste mon avis sur ce poste et ne désire nullement blesser quiconque, que les choses soient bien claires.

Je vous Baiser Baiser tous et toutes et en premier, souriez à la vie en vous levant le matin car même si vous avez un tas de choses que ne sont plus parfaites, vous avez encore la chance de pouvoir vivre ce moment là alors que d'autres ne sont plus!

DINE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobidique
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 1433
Age : 61
Localisation : Tervuren
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 8 Oct 2012 - 17:18

Je ne suis ni sous gylénia, ni sous tisabry et surtout j'ai un fils adolescent et encore aux études dont je suis responsable et que j'élève seule ce qui fait que mon choix est guidé par cette situation. Tant qu'il sera sous ma responsabilité il n'est pas question (pour moi) de prendre le moindre risque supplémentaire.

Je pense aussi que certains médicaments, qui existent déjà et qui ne rapporteraient rien à l'industrie parce qu'il sont déjà dans le domaine public (découverts il y a trop longtemps), mériteraient de participer à des études. Tant pis, je me contente d'en bénéficier grâce à mon généraliste. Ce serait mieux si d'autres pouvaient au moins essayer d'en profiter ... mais ...


Dernière édition par Lobidique le Jeu 11 Oct 2012 - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dine
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 2290
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 8 Oct 2012 - 20:08

Je comprends très bien Lobidique et pour dire franchement, tu es admirablement courageuse de te battre sur deux fronts Bravo Bravo et je suis tout autant que toi la première à souhaiter qu'un traitement miraculeux arrive dans les plus brefs délais et que cette saloperie de maladie soit éradiquer ad vitam aeternam Chance Chance mais je tente tant que ma tête le peut encore d'être le plus logique possible et je sais pertinemment que le cerveau est le centre du corps dont l'homme ne fera jamais le tour Evil or Very Mad , il est bien trop complexe et bien plus "malin" encore que l'homme ne le soupçonne !

Moi perso, je ne désire aucun traitement et il s'agit juste de mon choix à moi, je ne critique pas ceux qui font le choix de tel ou tel traitement, tant qu'il convient à celui qui le choisi et qu'il fonctionne, très bien pour moi, c'est encore peut être la seule liberté qu'il nous reste Rolling Eyes
Mais par contre, la libération est une chose qui m'attire, alors que tout autre traitement, je le refuse totalement, mais là encore, il s'agit de moi et non de mon enfant, donc je comprends bien ton avis.

Je te souhaite le meilleur du meilleur Lobidique parce que personne ne mérite d'être frappée de la sorte et si je peux faire quoi que ce soit pour te venir en aide selon mes possibilités, tu peux compter sur moi et sur mon épaule et mes oreilles également.

Baiser Baiser à toi et ton fils Sun Chance

DINE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bougeotte
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 3829
Age : 52
Localisation : Fléron ( Liège)
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Mer 10 Oct 2012 - 22:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Brave
Brave


Nombre de messages : 677
Localisation : un vrai "bled" près d'Enghien
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Jeu 11 Oct 2012 - 21:31

Lobidique a écrit:
Je ne suis ni sous gylénia, ni sous tisabry et surtout j'ai un fils adolescent et encore aux études dont je suis responsable et que j'élève seule ce qui fait que mon choix est guidé par cette situation. Tant qu'il sera sous ma responsabilité il n'est pas question (pour moi) de prendre le moindre risque supplémentaire.

Je pense aussi que certains médicaments, qui existent déjà et qui ne rapporteraient rien à l'industrie parce qu'il sont déjà dans le domaine public (découverts il y a trop longtemps), mériteraient de participer à des études. Tant pis, je me contente d'en bénéficier grâce à mon généraliste. Ce serait mieux si d'autres pouvaient au moins essayer d'en profiter ... mais ...

Mon fils a neuf ans maintenant, je l'élève seul et c'est évidemment pour lui que j'ai fait l'intervention! Il a un papa capable de jouer au foot et de rouler à vélo maintenant. Un papa qui est en pleine forme et pour longtemps. Le prendre dans mes bras était pénible, maintenant, s'il s'endort, je peux le porter sans problème. Je n'ai pas pris de risque, il a perdu sa maman, je n'aurais pas pu lui faire cela. Au contraire, c'était une chance, et je l'ai prise. Je sais que cela ne marche pas toujours, mais ce que je vis n'est pas un hasard, il faut explorer cette piste à tout prix et arrêter de tourner en rond avec la piste bancale de l'auto immunité.

Je vais très bien, mon cas est probablement réglé (j'en suis persuadé, mais tout le monde peut se tromper), plus de symptômes, plus d'évolution négative à l'IRM et surtout plus de stress (du coup j'ai repris des kilos de muscles), plus d'angoisse pour l'avenir (si je devais aller mal, je file faire un doppler de mon cou, pas chez le neuro). Mais je voudrais que d'autres aient ma chance... simplement. Pour cela il faut savoir que cela existe mais personne n'en parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lobidique
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 1433
Age : 61
Localisation : Tervuren
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Jeu 11 Oct 2012 - 22:53

Je respecte ton point de vue. Mon choix est différent, en tout cas pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibine
Brave
Brave


Nombre de messages : 623
Age : 51
Localisation : Grimbergen (près de Bruxelles)
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Ven 12 Oct 2012 - 10:03

Merci Manu.

Moi aussi je pense qu’il est bon de récolter des informations sur cette affection.

Au Neuro qui dit ‘non’ je demanderais pourquoi, sur quelles données scientifiques il se base pour dire que cela n’a pas d’effets de 'permettre au sang de mieux circuler' ?
Pas d’études = cela n’est pas prouvé = cela n’existe pas !
Moi j’ai ressentis des améliorations, pas autant que Manu, mais son cas n’est pas le mien.


Il n’y a pas d’études, pas d’information.
Et que beaucoup de médecins ne veulent pas savoir.
Ils disent que cette opération est risquée mais est-t-elle plus risquée qu’une autre ?
Qui connaît les chiffres des personnes qui rentrent à l’hôpital et qui en ressortent plus malade ou pas en vie ?

Il serait bon de savoir qui peut espérer quoi …
Connaître les risques et les bénéfices que l’on peut espérer.

Parce que quand la fatigue, la fatigue mentale, les maux de tête, les troubles du , …sont très invalident et présent tous les jours depuis un certain temps…Les médecin proposent des trucs qui ne changent pas grand chose ou qui ne proposent rien… alors certains se tournent vers cette opération comme d’autres se tournent vers… n’importe quoi qui peut changer ce quotidien… (et si la mort en fait partie, parce que on ne voit que cela… alors on parle de libération et il y a un risque mais vivre comme cela ce n’est pas vivre !)
Personne ne parle de cette impasse mais moi je sais que mon avenir est différent et cela joue sur mon moral et que rien que pour ce moral retrouvé cette opération aura toujours une saveur délicieuse dont je profite tout les jours !

Mais si la SEP provoque d’autres symptômes (ceux qui ne sont pas les conséquences de cette anomalie)… cette opération ne sert probablement à rien !
Et dans ce cas… prendre le risque de se faire opérer (parce que l’info n’est pas bonne !)
Est probablement une aberration et pour savoir cela ... Il faut que d’autres fassent le test et que d’autres encore récoltent cette information…

Voilà je cherche à ne convaincre personne de se faire opérer (comme je ne conseillerais jamais une opération du genou !) mais j’aimerai que cela soit possible dans de bonnes conditions, comme d’autres opérations !

Bibine Basketball Basketball Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dine
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 2290
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Ven 12 Oct 2012 - 10:19

Coucou Bibine,

Si je lis bien entre les lignes, tu continues à avoir de l'amélioration de ton état général au fil des jours qui passent ?
Du moins c'est ainsi que je le comprends et je l'espère vivement et en suis ravie pour toi cheers
Merci pour ton témoignage ici sur le forum, vous les "opérés" vous participez sans le vouloir savoir à une petite étude et vous nous en faites bénéficier Twisted Evil , MERCI vraiment

Belle journée à toi Bibine

Baiser Baiser

DINE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibine
Brave
Brave


Nombre de messages : 623
Age : 51
Localisation : Grimbergen (près de Bruxelles)
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 15 Oct 2012 - 5:55

Merci Dine. Baiser Baiser Baiser

Oui, je continue à sentir les améliorations survenues suite à l’opération.
Prochainement je viendrais donner plus de détails.

A bientôt,
Bonne semaine à toi, Dine

Bibine Basketball Basketball Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dine
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 2290
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 15 Oct 2012 - 9:46

Super

Heu Hum , déjà debout à une heure pareille Question Question

Belle semaine à toi aussi Bibine

Je t' Baiser Baiser

DINE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Incontrôlable
Incontrôlable


Nombre de messages : 6963
Age : 67
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 15 Oct 2012 - 14:11

Bibine a écrit:
je continue à sentir les améliorations survenues suite à l’opération.


Ca me fait plaisir de lire ça cheers

Bisous , Sabine .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nini
Mordu
Mordu


Nombre de messages : 62
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 15 Oct 2012 - 14:16

je comprends pas,suis suivie par un professeur bien connu,mais j'avais jamais entendu parler de ce traitement......sais pas,d'un coté ca ma fait plaisir,d'un autre coté avoir de l'espoir pour rien,ca va encore plus me démoraliser....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Brave
Brave


Nombre de messages : 677
Localisation : un vrai "bled" près d'Enghien
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Lun 15 Oct 2012 - 20:27

Je pense que jamais le même que toi!
Il m'a dit il y a trois ans qu'il n'y croyait pas et que ce serait "trop" simple... Bel démarche scientifique! La ligue suit son point de vue et diffuse de rares avis soit disant "ouverts", mais il n'y a rien derrière. Pas d'info, pas de tests pas d'études. On ne saura jamais pourquoi l'étude d'Erasme a été interrompue... A mon avis le fait que les patients testés étaient positifs ne doit pas y être étranger. Que faire si TOUS les patients ayant la SEP ont aussi l'IVCC? Difficile de continuer à se taire sur le sujet et de ne pas y voir un lien.

Par contre il y a un neurologue à Jette que fait au moins l'effort de s'intéresser à l'IVCC.
Sa publication est ici:

http://lbsep-cf.nice-forum.net/t3234-etude-belge

Il va de soit que dans l'intérêt des patients il faudrait explorer cette piste. Mais l'intérêt des patients compte-t-il vraiment dans le traitement des patients? Le cas du nouveau traitement de Sanofi est assez clair: ils vont nous vendre un "vieux" produit reconditionné et dont on change le nom 20 fois le prix de la molécule originale. Conclusion, certains patients n'y auront pas droit car c'est trop cher. Mais cela ne dérange personne... Qui défend les patients? Par ailleurs, il n'y a aucune étude sur l'IVCC soutenue par la ligue ou la fondation Charcot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce que l'on ne peut pas savoir...   Aujourd'hui à 17:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que l'on ne peut pas savoir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment peut on savoir qu'el sont nos anges ???
» Est-ce mon ange gardien que je sens près de moi ?
» tests de génétique
» Qui sommes-nous?... Vraiment!
» Mais que sont ces fantomes que beaucoup voient??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SEP -Votre espace de discussion... http://ligue.ms-sep.be :: La SEP :: Recherche scientifique-
Sauter vers: