AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NineEleven
Expert
Expert


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 16:20

Bonjour,

Je le redoutais depuis le jour de " l'annonce " - Après avoir été très forte (depuis 2002), et bien qu'elle réfute tout rapport avec ma maladie, mon épouse a fini par demander le divorce. Je vous passe les détails (c'est trop laid), mais s'était "brutal".

Je voudrais m'adresser aux conjoint/es non-malades. Je voudrais qu'ils m'expliquent :
- pourquoi ils/elles tiennent et pourquoi ils craquent,
- comment font-ils/elles pour ne pas se sentir aspirés par cette cochonnerie alors que "c'est même pas eux qui l'ont" et que ça prend tant de place,
- comment cela a changé leur amour, leur regard, leur estime de l'autre
- qu'est ce qui les rassurent, quelle attitude ils aiment et ou ne supporte pas voir chez "le malade"

Vous m'aurez compris et pardon, mais je ne cherche pas les "chez nous tout va bien", mais clairement "ça n'allait pas pour ceci et cela, mais maintenant ça va car..."

Merci d'avance pour votre franchise. On n'est pas là pour juger, chacun fait comme il peut, de son mieux, même si c'est "pas top"... nous ne sommes qu'humains.

PS : pour ceux qui préfèrent, par discrétion, il est peut-être plus 'facile' de répondre en 'message perso'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle
Inarrêtable
Inarrêtable


Nombre de messages : 11864
Age : 47
Localisation : Han-sur-Lesse
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 17:18

NineEleven... je suis sincèrement désolée Neutral

Tu demandes de l'honnêteté et tu as raison, car il est (plus) facile de dire "nous sommes bien ensemble et la maladie nous a rapproché" que de parler des problèmes... Il faut encore avoir assez de recul pour pouvoir analyser les problèmes Rolling Eyes
Alors que moi-même, j'ai failli quitter l'homme de ma vie silent
Le pourquoi du comment est surement lié à beaucoup de choses, mais pour faire simple et bref:
Avec Phil, nous sommes en couple depuis avril 1986.
Premiers symptômes SEP (non diagnostiqués) en 1991, puis en 1994 et fin 1996
Mariage en avril 1996, annonce du diagnostique en novembre 1996.
Phil a été soulagé d'avoir l'occasion de discuter avec une autre personne qui a la SEP (un américain... ça nous a couté une fortune en téléphone, à l'époque Wink ), mais cette personne lui a dit que sa femme l'a quitté "évidemment". Les statistiques connues/répandues à l'époque montraient que beaucoup de "couples SEP" se séparaient. Phil est donc parti du principe que j'allais le quitter "de toute façon"...
Il s'est jeté sur le boulot.
J'ai tenu "le coup" près de 3 ans, mais en 1999, j'allais avoir 30 ans et j'étais avec un homme qui ne se pré-occupait pas/plus de moi. Tout ce qui comptait pour lui, c'était le boulot. Avancer. Travailler. Faire des films coûte que coûte.

Alors... je dis clairement que ce n'est pas la maladie que j'allais quitter, c'est un homme dont je ne me sentais plus proche, plus aimé, plus respecté.

Maintenant, ATTENTION!!!! Comprends-moi bien, STP! Je ne dis pas que chez vous c'est pareil, hein! Tu ne nous as transmis que quelques messages sur ce forum, donc je ne peux pas avoir la moindre idée de comment ça se passe chez toi.
Je rends simplement compte de ce qui nous est arrivé, et encore: seulement de mon point de vue Embarassed
Je sais que, en 1999, je me suis dit "à ton âge, faut que tu te décides ma grande!"
Et, donc, un jour, j'ai dit à Phil "ciao, je m'en vais"
... et là... il a tout arrêté, il n'a pas allumé son ordi pendant 3 mois (TROIS MOIS!!!!) et on a discuté. On s'est engueulé, on s'est réconcilié, j'ai cherché un appart, il m'a offert des fleurs, etc.... hauts-bas, bas-hauts mais finalement, on a compris tous les deux que... bhein... nous étions (sommes) faits l'un pour l'autre.

Mais ça faisait dès années que nous étions ensembles. La SEP est venu s'ajouter à une vie de couple déjà bien "chargée" (dans le sens: nous avions déjà traversé ensembles des tas de tempêtes que d'autres avaient fait souffler autour de nous).

De plus, j'ai mon sale caractère ( Embarassed ) et je ne l'ai pas laché, mon homme. C'est pour ça que ce forum m'a fait tant de bien: il m'a permis de commencer à avoir des échanges à propos de la SEP avec lui. Et depuis lors, on n'arrête pas de parler, on discute beaucoup entre nous. Faut dire qu'on a "la chance" d'être indépendant et sans enfant: nous sommes libres de nous arrêter pour nous retrouver quand on veut.

J'espère que ma franchise t'a fait du bien, mais je suis certaine que tu ne te retrouves pas dans ce que j'ai écrit.
Neutral
Ton épouse a peut-être peur de ne pas pouvoir assumer...
Ton épouse en a peut-être marre d'être avec quelqu'un qui risque de devenir "dépendant"...
Mais aussi: Ton épouse et toi, vous êtes peut-être comme 1 ménage sur 4 en Belgique; son souhait de divorcer n'a peut-être rien à voir avec la SEP???

Je pense que c'est à toi de voir comment vous vous entendez, qu'est-ce qui clochait particulièrement le dernier temps. Tout comme la SEP est différente d'une personne à l'autre, chaque couple est différent...

Tu dis toi-même que tu craignais cette annonce depuis le diagnostique...

Ce que j'ai le plus de mal à supporter chez Phil? C'est quand il n'est pas bien et que je ne peux pas le soulager.
Pourquoi je tiens le coup? (entre autre) Parce que je sais que Phil serait là pour moi aussi.
Pourquoi je craque? Parce que cette saleté de SEP intervient aussi dans MA vie (je dis toujours que c'est NOUS qui avons la SEP), alors que je n'ai pas le droit de dire "je suis fatiguée" ou "je suis pas bien"...

Comment dire? "Vous", atteints de SEP, vous vous posez des questions sur votre avenir, vous vous demandez ce qui va vous arriver demain, vous vivez en permanence avec cette épée de Damoclès au-dessus de votre tête.
"Nous", partenaires non-malades, vivons les mêmes choses que vous, sommes restreints de la même façon que vous dans notre vie quotidienne, dans nos projets d'avenir, mais pour "vous", "nous", nous pouvons partir quand on veut...

Tu sais... à bientôt 40 ans, je dois apprendre (en tant que femme dans le couple Embarassed ) à faire la cuisine car Phil ne sait plus rester debout longtemps dans la cuisine. Je n'ai aucun problème à apprendre à faire de bons petits plats, mais... quand c'est pas bon, j'aime que mes efforts soient quand même appréciés Suspect

Je suis sincèrement désolée (la boucle est bouclée - sinon, je vais chercher un éditeur pour mes "romans-tartines" Wink ), mais je pense qu'il n'y a que vous deux qui pouvez savoir ce qui ne va pas, ce qui fait peur, ce qui fait ... partir Neutral

Je ne peux que t'envoyer plein d'ondes positives sunny et toute mon amitié flower

J'ai mis mes "edits" en italique Embarassed


Dernière édition par Elle le Mar 21 Juil 2009 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudette
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 4461
Age : 71
Localisation : Soumagne
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 18:20

Bonsoir NineEleven,
D'abord, tout comme Elle, je suis désolée d'apprendre ce qui t'arrive.
Tu veux connaitre le vécu des conjoints, le pourquoi, le comment.
Voici mon petit résumé. Tout comme Elle, nous avions déjà quelques années de mariage derrière nous (20 ans) avant l'annonce de la maladie. Et donc déjà beaucoup d'occasion pour mettre de l'eau dans notre vin, tous les couples aussi bien soient-ils ont des bons et des mauvais moments. Moi, j'ai toujours eu en mémoire ce que le prêtre nous a dit en nous mariant : "pour le meilleur et pour le pire". Et voila, nous avions eu le meilleur, le pire nous tombait dessus.
Ce n'était pas facile tous les jours, un homme diminué par la maladie (excusez-moi messieurs) attrape parfois un caractère de cochon et il nous faut (nous conjoint) mordre sur notre chique pour ne pas l'envoyer bouler. Mais l'amour qui nous unissait depuis 20 ans ne s'est pas envolé et c'est lui qui nous maintient la tête hors de l'eau et nous permet de continuer cette vie de couple.
Ce qui m'horripilait c'était ses sautes d'humeur, je ne suis plus bon à rien, tu dois faire ce que je ne sais plus faire... Il fallait attendre qu'il se calme et on en rediscutait calmement.
Voila, mais comme a dit Elle, notre vécu ne pourra pas t'aider à comprendre pourquoi elle t'a réellement quitté, la maladie ou autre chose...
Je te souhaite beaucoup de courage et ne te laisse surtout pas abattre, la vie vaut d'être vécue quoiqu'elle nous en coute.
Amicalement Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didine
Incontrôlable
Incontrôlable


Nombre de messages : 6397
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 18:49

je suis vraiment désoler...
amitiés,didine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calo
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 1485
Age : 41
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 19:51

bonsoir comme les autres je suis désolé pour toi ,

mon vécu par rapport à la maladie , n'est pas grande d'expérience car ça fait depuis 2004 que la Sep tournait autour de nous et diagnostiqué en 2005 , donc déja une année difficile à ce demander si oui ou non notre vie va changer , de quoi notre demain seras fait ,

mais depuis le diagnostique de 2005 , on sait qu'on doit faire avec et se battre afin de proffiter de la vie le plus possible et de ce que nous aimons faire ( camping , kayak en mer ) car peut-être qu'un jour on devra modifier nos habitudes estivales ,

et une autre chose qui nous trottes aussi à cause de la maladie , enfant ou pas là aussi le dilemne est grand nous en voullons mais les risques sont pour elle et pas pour moi , elle as peur que je la quitte plus tard à cause du manque d'enfant si nous n'en avons pas plus tard , même si j'éssaye de la rassurée ,

je pense que des fois les excuses les plus simple comme la sep sont trop facile à dire , des fois il y as autre chose comme cause maintenant je ne dis pas que c'est votre cas ...

et nous ne somme qu'au début de notre aventure " Sep " si je puis dire ,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NineEleven
Expert
Expert


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation   Lun 20 Juil 2009 - 21:51

Merci pour vos réponses, pleines de sincérité. Cela me touche beaucoup, vraiment.

Oui, nous sommes d'accords, rien ne dit que la SEP ait quelque chose à voir avec ce qui nous arrive. C'est une histoire "de couple". Sans SEP, cela arrive, alors pourquoi la SEP serait-elle responsable ? C'est le bon sens et vous avez bien fait de le souligner.

Autant il ne faut pas ignorer les autres causes, autant il ne faut pas ignorer l'éventualité. Je me souviens qu'elle m'a dit un jour, au tout début, avec douceur et tendresse, "je ne te verrais plus jamais comme avant". J'ai en mémoire cette phrase, peut être anodine, peut-être pas. D'autant que, le temps passant, j'ai sûrement changé.

Je me souviens comment on est "sans", je sais comment on est "avec" (et suis pas au bout de même peines, j'en suis bien conscient), mais je ne sais pas comment c'est pour celui/celle "qui est avec celui qui l'a".

Alors, avec des si :
- si retour en arrière il y avait (tant qu'on est vivant c'est possible),
- et si la SEP n'a joué ne serait-ce que 1% et sachant que mon épouse ne le dira pas,
- et d'ailleurs, si dialogue il y a, je ne vais pas la harceler avec ça,

j'espère que vos expériences pourront m'aider à trouver ne serait-ce que 1% du 1%.

Ce serait toujours ça de pris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle
Inarrêtable
Inarrêtable


Nombre de messages : 11864
Age : 47
Localisation : Han-sur-Lesse
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation   Mar 21 Juil 2009 - 1:21

Suite à ton message, et à mon vécu:... avec des "si" on met Paris en bouteille...

NineEleven... n'en reste pas là... je te sens très, très amoureux... Dis-lui, à elle (Embarassed suis vraiment super-mal placée pour écrire ce genre de choses Embarassed )

Amitiés flower (c'est tout ce que je peux faire Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle
Inarrêtable
Inarrêtable


Nombre de messages : 11864
Age : 47
Localisation : Han-sur-Lesse
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation   Mar 21 Juil 2009 - 2:08

Embarassed j'ai aussi plein de phrases "dites" qui résonnent dans ma tête... Il y en a beaucoup des "pas sympa" mais il y a surtout les belles phrases... c'est celle-là dont je ne me souviens pas dans le détails parce qu'elles ne m'ont pas fait mal, mais... vi... je me souviens de belles phrases que mon homme m'a sorti Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Incontrôlable
Incontrôlable


Nombre de messages : 6963
Age : 67
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation   Mar 21 Juil 2009 - 8:39

Bonjour NineEleven ,

J'espère que les messages des conjoints non malades auront répondu à tes attentes .

Je pense que certaines décisions ( comme celle de ton épouse ) ne sont parfois pas définitives .

Une discussion supplémentaire à la lumière de ce que t'ont écrit Elle , Claudette et Calo ne me semble pas superflue : on ne peut pas parler de harcèlement quand on essaie de savoir si on a bien tout pesé , le pour et le contre , avant de passer à l'acte , c'est-à-dire la dissolution de votre couple .

Pour ma part , je peux te dire que l'annonce de la maladie a eu , sur mon épouse , un impact peut-être aussi important que sur moi et sa réaction a été un refus de la maladie ; elle ne supportait pas qu'on en parle . Pourtant , elle avait posé la question au neuro qui m'avait fait passé tous les examens qui avaient révélés la présence de plaques au cerveau : " mon mari , en définitive a-t-il la sep ou pas ?" Et bien qu'il ait répondu qu'il n'y avait aucun doute là-dessus , elle continuait à ne pas l'admettre .
Je crois que c'était sa façon de se protéger .

J'ai longtemps souffert de cette absence de dialogue , non seulement avec elle , mais aussi par voie de conséquence , avec mon entourage , d'autant plus qu'à l'époque , je n'avais pas d'ordi et que je ne pouvais pas compter sur l'aide d'un forum comme celui-ci .

Par contre , elle a toujours fait tout ce qui était en son pouvoir pour m'aider sur le plan physique .

Pour l'instant , après 13 ans de sep , bizarrement , je vais beaucoup mieux et mon épouse , constatant cela , est renforcée dans son opinion que les médecins se trompent et que ce n'est pas la sep que j'ai .

Je t'explique cela pour te montrer que l'annonce de la maladie peut avoir un impact très important sur le conjoint et , si tu penses que c'est la sep qui est la cause principale de sa décision de partir , ça vaudrait le coup , me semble-t-il , d'en reparler .
Si tu penses qu'elle va le prendre comme un harcèlement de ta part , alors , fais-toi aider par un professionnel qui s'occupe des problèmes de couple : il est parfois plus facile de s'expliquer vraiment en présence d'une tierce personne compétente qui posera les bonnes questions .

J'espère que les choses évolueront dans le bon sens pour toi et je t'envoie toute ma sympathie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kissa
Expert
Expert


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Séparation   Mar 21 Juil 2009 - 16:14

Si je peux me permettre une toute petite réflexion non pas de conjoint mais d'amie ! Mais elle s'applique à toutes les relations je suppose.

Si pour "aimer" une personne atteinte de SEP, il faut l'accepter telle qu'elle est, avec ses "faiblesses" liées à la maladie.

L'inverse est vraie, la personne atteinte de SEP doit accepter d'être "aimée" telle qu'elle est ... avec ses "faiblesses" liées à la maladie.

En sachant qu'en définitive, ces "faiblesses" en question sont, bien souvent, bien plus "supportables", "acceptables" que des défauts de gens "non malades"

Personnellement, pour diverses raisons et en diverses circonstances, je côtoie des "malades chroniques" et bon sang, je n'ai qu'une chose à dire "ce sont eu qui m'apportent le plus" cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michola
Expert
Expert


Nombre de messages : 247
Age : 62
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Séparation   Mer 22 Juil 2009 - 9:33

..


Dernière édition par Michola le Lun 27 Juil 2009 - 8:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NineEleven
Expert
Expert


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation   Mer 22 Juil 2009 - 19:02

Merci Michola, j'ai bcp apprécié ta franchise et les "ce que j'adore" et les "ce que je déteste", plus particulierement, c'est exactement ma question.

Je ne vais pas te faire l'énumération des tentatives de rapprochement que j'ai faites, en vain, mais sois sûre qu'elle sait que je l'aime. "Force" dis-tu, je ne fais que cela et me prends "un rateau" à chaque fois. Donc, je veille au moindre signe et elle sait qu'un signe suffira... Et de mon côté, j'en fais encore, pour qu'elle puisse prendre la balle au bon.

Grand merci à toi et veillez bien l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bougeotte
Incroyable
Incroyable


Nombre de messages : 3829
Age : 52
Localisation : Fléron ( Liège)
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Séparation   Mer 22 Juil 2009 - 20:19

Nineleven,

Je vous remerçie tous et toutes pour vos réponses les conjoints.
Moi je suis une femme de 44 ans et célibataire.
J'ai la sep, et j'ai perdu beaucoup de confiance en moi.
En tant que femme à cause de cette merde.
J'ai eu quand même quelque aventure amoureuse.
J'ai peur d'annoncer ma maladie a un nouveau admirateur.
Je m'adresse à toi Nineleven, en te parlant de mes inquiètudes.
Je vois une psy tous les 15 jours. Un neuro psychiatre 1 fois le mois.
Ce psychiatre aide une femme de mon âge qui n'a pas de sclérose
et qui déprime de ne pas trouver un amouireux.
Tu vois même sans sep, parfois il y a soucis. J'essaye de tenir le coup malgré tout. C'est peut être pareille pour un couple marié.
Avec ou sans sep, ce qui compte beaucoup c'est le dialogue
qu'on soit marié ou célibataire je pense.
Je croise les doidts pour toi. Essaye de reséduire ta femme, en plus
tu l'aimes encore toi si j'ai bien tout compris.
Merçi aux autres amis ( ies) pour vos réponses.
Je dois garder espoir comme toi à l'amour entre un homme et une femme.
Je vous embrasse
Bougeotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séparation   Aujourd'hui à 1:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Séparation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préparation rituel de Litha 2010
» La préparation du mort
» Préparation cles2
» Elections délégués préparation!
» Pb de séparation avant de dormir - Fille 3ans - Déménagement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SEP -Votre espace de discussion... http://ligue.ms-sep.be :: Vivre avec la SEP :: Un proche a la SEP-
Sauter vers: